Diaporama Diaporama Diaporama Diaporama

Fnaca : 50 ans déjà

Lors de l'assemblée générale de la Fnaca d'Époisses, le président, Jean-Pierre Rosa, a rappelé que c'est en pleine guerre d'Algérie que fut créée le 21 septembre 1958 la fédération Fnaa devenue en 1963 Fnaca. Une fédération qui n'a cessé de progresser pour ensuite devenir la première association d'anciens combattants et victimes de guerre, la seule spécifique de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie. Et cela fait maintenant 50 ans.

C'est en présence d'un grand nombre d'adhérents, d'élus et d'amis que la 36e assemblée générale s'est déroulée. Des effectifs stables avec 111 adhérents plus 14 membres bienfaiteurs. Stabilité aussi du côté des finances qui restent saines et bien gérées malgré des dépenses importantes telles que l'achat d'un drapeau et d'un stand pour les méchouis.
Le comité semble donc aller bon train et multiplie les activités. En effet, la section s'est réunie pas moins de 5 fois au cours de l'année, a été présente à toutes les manifestations d'anciens combattants (11 novembre, journée de la déportation, 8 mai, appel du général de Gaulle, cérémonies à Genay et Lantilly en mémoire des résistants du groupe Bayard). A cela s'ajoutent : l'inauguration de rues à Saint-Euphrône et Souhey, l'apposition d'une plaque en mémoire d'une résistante à Saint-Germain-lès- Senailly.
Investissement de tous

Par ailleurs, une délégation a été présente à la réunion de secteur au conseil départemental et au congrès à Dijon. En revanche, c'est Époisses qui a accueilli le pré-congrés en rassemblant environ 250 congressistes, 157 convives au repas et une trentaine de drapeaux au défilé.
C'est alors grâce à l'investissement et au dévouement des adhérents et des sympathisants que la section d'Époisses va si bien. Des personnes trop souvent dans l'ombre. Par exemple : Claude et Jean-Claude, porte-drapeau, et Annick Rosa, secrétaire. Cette dernière s'est d'ailleurs vue remettre par Paul Humbert (délégué départemental aux mutuelles) la médaille du 50e anniversaire de la Fnaca pour son dévouement depuis 1972.
Marc Patriat a reçu également cette médaille, des mains de Jean-Pierre Rosa, Lespour le village de Corrombles et pour son soutien à l'association.
Acquis et revendications

Un soutien d'un tout autre genre est aussi apporté aux combattants. En effet, plusieurs se battent pour assurer et revaloriser l'allocation différentielle pour les veuves, la retraite du combattant et la retraite mutualiste. C'est à ce titre que Paul Humbert est d'ailleurs intervenu. Enfin, le président a alerté l'assistance quant à la proposition du président de la république de suppression de dates commémoratives en vue d'un rassemblement dans une date unique. « Nous resterons fidèles à nos engagements pour la défense des droits des anciens combattants et au devoir de mémoire sans déformer l'histoire d'une guerre qui resta trop longtemps sans nom », telle fut la conclusion de cette assemblée.

Le Bien Public - © Tous droits réservés